Les jeunes et la citoyenneté

florence dauga
florence dauga

le 22/07/2015 à 13:37 Citer ce message

Cette année, 12 jeunes ont créé une association, une ATEC (Association Temporaire d'Education CITOYENNE) pour monter tous ensemble un projet : découvrir la Corse. Pour cela, ces 12 jeunes se sont investis durant plusieurs mois, en autofinançant au maximum leur projet. Ils se sont réunis, ont monté un dossier pour le dispositif Land'imaginactions (toujours pour de l'autofinancement!), l'ont présenté au Conseil Général. Ils ont fait des marchés et j'en passe. En tant que parents, nous avons vu le moyen aussi pour ces jeunes de se responsabiliser, de s'autonomiser, de devenir des CITOYENS à part entière sans être des consommateurs irréfléchis. C'est dommage de dénigrer cette action par des commentaires assez désobligeants et erronés et je ne suis pas sûre que la démarche soit aussi CITOYENNE qu'elle n'y parait! Je ne suis pas sûre non plus qu'ils comprennent ces remarques alors qu'ils se sont investis des mois durant. En tout cas, ce n'est pas la notion de la CITOYENNETE que je souhaite qu'ils intègrent.
marc pechegrain
marc pechegrain

le 24/07/2015 à 00:05 Citer ce message

Mais de quoi parle-t-on ici???
Petit rappel

Outre un statut juridique et des rôles sociaux, la citoyenneté se définit par des valeurs. On peut en évoquer au moins trois, traditionnellement attachées à la citoyenneté :

La civilité : il s’agit d’une attitude de respect, à la fois à l’égard des autres citoyens (ex : politesse), mais aussi à l’égard des bâtiments et lieux de l’espace public (ex : transports publics). C’est une reconnaissance mutuelle et tolérante des individus entre eux, au nom du respect de la dignité de la personne humaine, qui permet une plus grande harmonie dans la société.
Le civisme : il consiste, à titre individuel, à respecter et à faire respecter les lois et les règles en vigueur, mais aussi à avoir conscience de ses devoirs envers la société. De façon plus générale, le civisme est lié à un comportement actif du citoyen dans la vie quotidienne et publique. C’est agir pour que l’intérêt général l’emporte sur les intérêts particuliers.
La solidarité : elle est importante, en effet, dès lors que les citoyens, dans une conception classique, ne sont pas de simples individus juxtaposés, mais un ensemble d’hommes et de femmes attachés à un projet commun. Elle correspond à une attitude d’ouverture aux autres qui illustre le principe républicain de fraternité. Dans ces conditions, la solidarité, qui consiste à venir en aide aux plus démunis, directement ou par le biais des politiques publiques (ex : impôt redistributif) est très directement liée à la notion de citoyenneté.

Ces trois valeurs donnent à la citoyenneté tout son sens en ne la limitant pas à l’exercice du droit de vote.
florence dauga
florence dauga

le 24/07/2015 à 00:50 Citer ce message

Ces 3 valeurs sont justement à appliquer à la situation décrite. Merci de nous faire part de cette réflexion et de montrer que bagarre politique ne rime pas forcément avec toutes les actions entreprises au sein de notre communauté des communes, surtout celles impliquant des jeunes.!
marc pechegrain
marc pechegrain

le 24/07/2015 à 02:47 Citer ce message

Mon propos était de rappeler les valeurs que tout citoyen devrait défendre.

Pardon, mais ce projet tel que vous l'exposez, ne revêt aucune de ces valeurs, hormis celle d'initier vos jeunes aux rouages subtils de l'administration à des fins de financement, donc et à moins que ce voyage ne bénéficie aux jeunes défavorisés de vos bas quartiers, d’intérêt principalement mercantile et non altruiste.
Désolé pour le coup je n'adhère pas.
Quant à l'article paru dans ce journal concernant ce projet, je n'y ai vu dans ce cas précis aucune attaque contre vos jeunes. Il relate, il me semble, uniquement des échanges entre élus de votre communauté de commune (qui eux ne s'en sont pas privés à l'écoute de l'enregistrement audio..) tenus en conseil.
florence dauga
florence dauga

le 24/07/2015 à 09:45 Citer ce message

Chacun ses opinions cher monsieur et sa façon de voir les choses, ce qui me semble être le but de ce journal. Vous avez tout à fait le droit de ne pas adhérer et moi, le droit d'exprimer mon mécontentement.

Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×